22/05/2016

Mais qui sont-ils ?

P1240025.JPG

 

Mais qui sont-ils, dis moi, ces coeurs errants,

un par un fugitifs plus encore que nous-mêmes,

tôt oppressés, tenaillés,

par un désir que rien n'apaise,

-de quel amour ? quel amour ?-

et qui les tenaille, les ploie,

liés et ballotés, projetés et repris ?

Comme d'un toboggan d'air huilé, ils tombent

sur un tapis tout usé par leur saut sans fin renouvelé,

sur ce tapis perdu quelque part dans l'univers,

posé tel un pansement,

sur une blessure que le ciel des banlieues

aurait là faite à la terre.

 

RAINER MARIA RILKE

21:01 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, quête, univers, errance |  Facebook |

02/04/2016

Un théâtre éphémère

P9050037.JPG

 

Et soudain cet amour

Comme une déferlante

Bouleversant les jours

Et les nuits insolentes

Des matins de lumière

Et le chant des oiseaux

Blotti sous nos paupières

L'univers est si beau

Les corps nus et dorés

Sous le rire du soleil

Les regrets sont noyés

Et l'âme s'émerveille

 

C'est une remise de peine

L'école buissonnière

La plus belle des scènes

D'un théâtre éphémère

 

Extrait de mon recueil " Bientôt les jonquilles".

Pour les amis (es ) qui m'ont demandé comment se le procurer ?

Le plus simple  - suivre le lien :

 

http://www.editionschloedeslys.be/catalogue/648-bientot-les-jonquilles-.html

 

 

 

 

 

Merci les amis (es)

Marcelle

26/03/2016

Bruxelles, ma belle ...

          

PA240094.JPG

  Marre de ces lâches qui tuent des innocents !!!

 

 Pourquoi des jeunes nés à Bruxelles se sont radicalisés au point de devenir ces monstres inhumains ???

 J'ai repensé au désarroi de cet enseignant qui me confiait en novembre, après les attentats de Paris, que

 certains élèves n'avait pas voulu respecter la minute de silence ...

 Les mêmes élève, quand le sujet d'une rédaction est " Que voulez-vous faire plus tard ?". Réponse :

 Bombe humaine !!! - Une école en Belgique.

 

 Ce comportement est inadmissible, il ne s'agit pas de RELIGION, COULEUR DE PEAU, mais il y a des

 règles à respecter pour bien vivre en société.

 

 Cet iman en visite dans une école en Corse et qui refuse de serrer la main d'une institutrice ?

 Quelle image pour les élèves masculins !

 Je réprouve totalement cette attitude, pas parce que c'est un iman, mais parce que c'est irrespectueux

 du statut de la femme dans notre société.

 

 Nous l'aimons notre société, notre démocratie, même si elle n'est pas parfaite !

 Il y a beaucoup trop de laxisme. Et au nom de la multiculturalité ...

 Ne pas placer la liberté religieuse au dessus des autres libertés, des droits de la femme.

 

 Nous devons faire preuve de vigilance. Ensemble, les laïques et les religieux pour empêcher les dérives et quand

 il y en a, il est de notre DEVOIR de les dénoncer !!!

 

 Lorsqu'on ne prend pas sa place, on devient une victime ...

 Prendre sa place et mériter le respect de l'autre.

 

                              Il y a sur cette terre des gens qui s'entretuent; c'est pas gai, je sais.

                              Il y a aussi des gens qui s'entrevivent, j'irai les rejoindre.

                                                     Prévert

PA120073.JPG

 

                            BONNE FÊTES DE PÂQUES à vous les amis (es)

 

                                                Marcelle

21:27 Écrit par Marcelle dans Actualité, Amour, Général, photos | Lien permanent | Commentaires (30) |  Facebook |

15/02/2016

Après la pluie ...

092015 025.JPG

 

Après la pluie

Le jardin ébouriffé

Se remet à chanter

Nichée au cœur d'une rose

Une fée se repose

Après la pluie

Mon cœur apaisé

Allume l'infini

Et l'arbre irisé

Frissonne et me sourit

14:51 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

12/08/2015

Un sac rempli de trésors ....

Scanfifie et goerge 2015.jpg

 

Tu es parti pour ( le) grand voyage ...

Celui qui clôture nos vies terrestres !

 

Pourtant ... Tu n'emportes pas avec toi, les moments de bonheur

que nous avons partagés.

Les rires, les chansons et notre complicité.

 

Merci à toi cher grand-frère !!!

Quelque part dans mon cœur se trouve un sac rempli de trésors ...

Les pages d'un livre que je feuillette avec émotion.

Les images d'une enfant dévalant les escaliers à la hâte, pour

se jeter dans les bras de son grand-frère qui revient de voyage !

Un dimanche ensoleillé des années 50 et une séance de cinéma (rien que nous deux) :-)

Mon premier coca savouré en terrasse.

Cette chanson de Luis Mariano que tu chantait si souvent ...

Mexiii Mexico !!!

 

Merci d'avoir fait partie de ma vie !

Je t'embrasse

Soeurette ( fifille) Clin d'œil

22:24 Écrit par Marcelle dans Amour, photos | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : fratrie, enfance, bonheur, mort |  Facebook |

22/07/2015

L'amour ( avertissement - ceci n'est pas un conte de fées! )

                                  L'AMOUR !!!

 

 

Avec tous ces films, les livres les chansons, les confidences (enjolivées) des copines ...

La jeune fille découvre l'amour comme une fête programmée depuis toujours.

Un volcan fait irruption dans le paysage des jours, son corps irradie et une pluie d'étoiles éclaire les

côtés sombre de son cœur;

Mais, c'était attendu !!!

Vilaine enfant qui n'apprécie pas assez le cadeau précieux que la vie lui a offert.

 

 

                                       L'AMOUR MATERNEL

 

Là c'est une surprise, l'étonnement, une découverte prodigieuse !

Hier encore elle doutait, angoissait ..

Désormais ils ne seront plus deux, les nuits blanches, les maladies, toute la famille en a parlé !

Les livres aussi et même les humoristes font étalage de tous les inconvénients de la maternité Déçu

 

 

Mais, à cet instant, quand son regard croise celui de ce petit être et qu'il s'endort confiant dans ses bras ...

C'est l'étincelle ! Elle est submergée par une vague, un tsunami d'amour.

Heureuse, dévastée, reconstruite aussi grâce à l'enfant.

Pour la première fois elle sait qu'elle pourrait donner sa vie sans hésiter.

Car, oui mais (chut) quand elle avait vu le film Titanic au moment où le héros se sacrifie pour sauver

son amie, elle n'avait pas compris ...Incertain

Pourquoi elle sur la planche et pas lui dans cet océan glacial et cette nuit d'épouvante ?

Elle trouvait plus juste que ce soit chacun son tour !

Mais désormais elle savait qu'elle se jetterait dans le feu sans hésiter pour sauver son bébé, elle n'était

donc pas aussi égoïste qu'elle le pensait ! Ouf !!!

Ensuite il y aura d'autres enfants et la jeune femme découvrira que l'amour ne se divise pas mais

qu'il croît et se multiplie.

 

                                           L'AMOUR DE SOI

 

Conseil à la jeune femme !

 

Mais il faut aussi savoir  s'aimer soi Cool

Savoir être heureuse seule pour être heureuse avec les autres.

Ne pas oublier ses désirs, les cultiver dans son jardin secret et se découvrir des passions.

Car bien sûr, la vie est une perpétuelle évolution.

Un jour l'enfant quitte le nid et parfois même le mari !!!

 

Le bonheur d'aujourd'hui demain revêtira d'autres couleurs ...

 

Conserver toujours l'amour en son cœur, non pas l'amour en particulier mais l'amour en général.

Car l'amour est une flamme qui éclaire notre vie

21:49 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : amour, vie |  Facebook |

17/06/2015

Le dîner d'adieux chez les Bourgeois ou ( Après tout c'est dimanche) ;-)

                       L'apéro des reproches

                       De l'épouse délaissée

                       Par un mari fantoche

                       Et sa drôle de poupée

 

                       La soupe à la grimace

                       Brûlante et trop salée

                       En se voilant la face

                       Et très mal digérée

 

                       L'amour cuit et recuit

                       Tressaute dans l'assiette

                       Et le poids des non-dits

                       Rend la farce un peu blette

 

                       Un petit verre de vin ?

                       Après tout c'est dimanche !

                       Buvons au quotidien

                       Et la nappe trop blanche ...

 

                       Une tarte aux pommes

                       Un sourire hésitant

                       Rassure le bonhomme

                       Apaise le présent

 

                       Dans un vase en cristal

                       Une rose s'incline

                       Tristesse des pétales

                       L'amour qui se débine ...

 

                                 Marcelle Pâques

13:59 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : bourgeois, hypocrisie, quotidien, dimanche |  Facebook |

15/03/2015

Décor ou réalité


 

 

 

 

 

 

                                    Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Dans un pâle reflet

                      Un élément du décor

                      Les passions bien rangées

                      Dans un tiroir secret

                      Les colères muselées

                      Un intérieur parfait

                      Mais quand soudain l'orage

                      Détruit sa belle maison

                      Elisa tourne la page

                      Et libère ses passions

                      Qu'ils aillent se faire lanlaire

                      Ceux qui ne l'aiment pas

                      Son but n'est plus de plaire

                      Mais d'être bien avec soi

                      Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Mais la réalité

                      Est mieux que le décor

 

 Ce poème est extrait du recueil - Bientôt les jonquilles -

 On peut le commander via - http://wwweditionschloedeslys.be/

 Et chez moi marcellepaques@live.be    Merci !!! :-)

 

19/01/2015

Le papillon



 

 

Ne sois rien qu'une conscience éveillée, capable de capter tout ce qui peut la nourrir.

  La grosse patte du lion ne peut capter le papillon.

  Face à la mort, aux pouvoirs, à tout ce qui enferme, sclérose ou pétrifie,

  sois un papillon."

               Henri Gougaud

 

 

P7250007.JPG

 

Le théâtre planétaire

 

Le rideau s'est levé ...

Silence, tempête, colère, méprise

Ce clair-obscur qui les rend fous

Qui sont ils donc pour imposer leur opinion ?

Au nom de leur morale étriquée, poussiéreuse, rigide

En habit noir, l'intolérance entre en scène

Elle souhaite que l'autre soit son propre reflet ...

Mais alors, elle veut donc être seule à jouer ?

 

Cette monstrueuse importance qu'ils accordent à l'argent

Dérisoire pourtant dans cette tragi-comédie

L'amour qu'ils poursuivent sans l'atteindre jamais

Car il ou elle se doit de posséder toutes les qualités

Mais ils sont imparfaits et pour l'éternité

 

L'un des acteurs, peut-être le plus grand ...

Ne s'est pas montré, ils attendent, ils espèrent

Certains prétendent l'avoir vu ...

 

Dieu, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre

Objet d'amour pour les uns, instrument de guerre pour les autres.

Les comédiens sont remplacés par d'autres qui leur ressemblent

Et je me sens devenir spectateur angoissé

Devant ces métamorphoses ou cet éternel recommencement

 

Mais soudain des enfants surgissent et font la ronde

autour du monde

Et je reprends espoir !

 

Marcelle Pâques

 

Parce que l'avenir de cette planète à la couleur des yeux de l'enfance

il faut protéger, éduquer la jeunesse dans le respect des valeurs !

 

 

Voici l'heure du danger.

Alors on s'épaule l'un à l'autre.

On découvre que l'on appartient à la même communauté.

 

St. Exupéry  -   Terre des Hommes

 

      

00:16 Écrit par Marcelle dans Actualité, Amour | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : actualité, amour, tolérance, paix |  Facebook |

21/12/2014

Etre heureux sans culpabiliser ...

PC120143.JPG

 

Au moment des fêtes, souvent nous pensons à nos chers disparus et la joie est voilée

 un instant comme un nuage passant devant un soleil radieux ...

Après la mort de mon père, j'éprouvais un sentiment de culpabilité quand

je riais aux éclats en compagnie de ma famille et de mes amis !

 

Et un jour j'ai pensé... que si c'était moi,  l'absente, mon souhait serait

que ceux que j'aime vivent, aiment, rient et boivent à ma santé !!!

domi 03.jpgDominique, notre sœur

 

 

    A la santé de Dominique qui s'est envolée le 1 novembre !!!

 

 

Le réel quelquefois désaltère l'espérance.

C'est pourquoi contre toute attente l'espérance survit.

René char

 

P5040067.JPG

 

Je vous souhaite mes amis (es) une très heureuse fin d'année.

 

Un joyeux Noël !!!

Que l'année 2015 soit pour vous comme un sac magique contenant

des rêves, des petits bonheurs, de l'amour, du partage, de la tendresse

enfin tout ce que vous souhaitez !!! :-)

P9050024.JPG

P9050015.JPG

 

A votre santé !!!

 

Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée

H. James

 

 

 

22:16 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : bonheur, culpabilité, absence, noël, nouvel an |  Facebook |