05/08/2017

Des papillons et des roses

                  

 

A cette époque nous habitions une petite maison dans la campagne.

Haute comme ( trois oranges) j'aimais m'aventurer et explorer les alentours...

Sortir du cadre où l'on m'avait posée...

C'est à dire la cour et mes poupées !

 

D'abord le sentier qui conduisait au jardin et au delà la prairie immense avec des vaches ( énormes) broutant paisiblement.

 

Je me souviens de la joie qui m'avait envahie en découvrant un superbe lilas, parfumé et joyeux, dissimulé par les murs d'une remise en piteux état.

Souvent les jolies choses surgissent ainsi à l'improviste là où on ne les attendait pas.

J'étais revenue en courant dans la cuisine : " Maman ! il y a un magnifique lilas et un petit banc derrière la remise !".

Elle, impassible, surprise par cette joie enfantine qui lui semblait disproportionnée...

Un peu comme ma cousine, Marie-Jeanne quand je m'extasiais devant les fleurs de pissenlit...

- Ce sont des mauvaises herbes !

-Oui, mais elles sont jolies !

Déjà je n'aimais pas les étiquettes.

 

Et puis il y avait la rivière, le clapotis, le miroitement de l'eau, le pont qui l'enjambait et qui ensemençait mes rêves.

 

Les jeux avec notre cousine, Marie-Jeanne, tante Marthe et sa grosse voix rieuse, des yeux qui pétillent et un rire qui fait danser les hirondelles !

 

Nos parents, attentifs, aimants, souvent graves : " L'ombre de la guerre plane encore dans les années 50"

 

Mais pour réveiller la maison assoupie, réenchanter les vieux murs...

Il y avait la musique et les chansons de notre merveilleux grand-frère, Georges !

Il entourait notre mère de ses bras: " Maman, tu es la plus belle du monde"

Elle était fascinée !

Et aussi une autre chanson de l'époque: " La vie est là qui vous prends par le bras Ô lala c'est magnifique !"

 

Et j'étais convaincue que OUI la VIE est magnifique !

 

Pourtant en matière de musique, ma première émotion qui suspendit le temps et mes jeux d'enfant, c'était " Limelight"

Je m'approchais de la radio...

Je m'informais du titre, du compositeur pour ne jamais oublier et pouvoir reproduire ce moment de grâce.

 

J'aurais voulu partager tout cela avec toi...

 

Aujourd'hui nous sommes en août 2017.

Août au jardin, c'est une explosion de couleurs, de parfums, de chants d'oiseaux.

 

Un chien heureux qui se roule dans l'herbe et un chat hiératique qui l'observe dédaigneux...Où l'inverse, pourquoi pas ?

 

Le ciel bleu, des papillons et des roses.

Rien que ces deux mots et le bonheur s'invite, des papillons et des roses.

 

Anne-Marie, ma sœur tu étais née en août.

Autrefois j'accompagnais notre mère au cimetière, elle fleurissait ta tombe avec des lys.

Mes pensées vont vers toi et Georges...

 

Dans un battement d'ailes une hirondelle s'envole vers l'azur

 

Marcelle Pâques

soeur,frère,enfance,deuil,papillon,bonheur,musique

 

Voilà je te fais signe

d'une autre et mienne capitale !

Une feuille blanche

Jasna Samic

21:22 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : soeur, frère, enfance, deuil, papillon, bonheur, musique |  Facebook |

09/06/2017

L'amour, la différence, la richesse, la solitude...

P5280163.JPG

 

L'amour ( de soi, de l'autre, de la nature) est le début et la fin de toute

chose.

Il est la plus formidable des énergies cosmiques.

 

KHALIL GIBRAN

P5240114.JPG

 

Il ne faut pas souffrir de se sentir différent des autres, souvent c'est un privilège.

C'est un privilège d'aimer lire et de chercher la poésie partout et en tout, de

reconnaître le beau, d'aimer les musées, les émotions, la musique, le gratuit, le désintéressé,

le panache, de militer pour le savoir, pour la connaissance, pour l'étude, surtout le

pur plaisir de l'étude sans aucun souci d'accumulation ou de validation des

connaissances.

La richesse intérieure, on n'a jamais fait mieux et on ne fera jamais mieux.

P5270143.JPG

Et je ne parle pas d'être intello ou savant, je parle de ne pas s'ennuyer quand on est seul.

 

A. GAVALDA

22:23 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, richesse, différence, solitude |  Facebook |

01/05/2017

A mon père

  

P4220020.JPG

 

Mon papa était né un 2 mai !

Il est parti depuis quelques temps mais il est toujours dans mon cœur ...

j'avais écrit ce poème pour lui.

 

 

Dans la clairière de mon enfance

Le vieux chêne est tombé, foudroyé.

Un à un, des lapins endimanchés

sont venus le saluer et me tendre la main...

Je ne suis plus Alice au pays des merveilles

Mais la pluie, le vent et l'enfant qui appelle...

 

Pourtant, hier encore, à l'ombre de son cœur je m'étais reposée

Mais, je ne reconnais plus la clairière magique

Que ma peine recouvre d'une neige immaculée.

Il me faut repartir, de l'autre côté de la colline...

Suivre les enfants rois.

Ils jouent du violon, m'entraînent dans la ronde de la vie.

 

Je vais danser !

Jusqu'au crépuscule de mes jours

Mais, une larme de lumière

me rappelle que ...

De l'autre côté de la colline, le chêne de mon enfance est tombé

foudroyé.

 

 

Marcelle Pâques

Extrait du recueil " Pourquoi pas ?".

 

 

21:06 Écrit par Marcelle dans Amour | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : papa, amour, deuil, chemin |  Facebook |

22/05/2016

Mais qui sont-ils ?

P1240025.JPG

 

Mais qui sont-ils, dis moi, ces coeurs errants,

un par un fugitifs plus encore que nous-mêmes,

tôt oppressés, tenaillés,

par un désir que rien n'apaise,

-de quel amour ? quel amour ?-

et qui les tenaille, les ploie,

liés et ballotés, projetés et repris ?

Comme d'un toboggan d'air huilé, ils tombent

sur un tapis tout usé par leur saut sans fin renouvelé,

sur ce tapis perdu quelque part dans l'univers,

posé tel un pansement,

sur une blessure que le ciel des banlieues

aurait là faite à la terre.

 

RAINER MARIA RILKE

21:01 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, quête, univers, errance |  Facebook |

02/04/2016

Un théâtre éphémère

P9050037.JPG

 

Et soudain cet amour

Comme une déferlante

Bouleversant les jours

Et les nuits insolentes

Des matins de lumière

Et le chant des oiseaux

Blotti sous nos paupières

L'univers est si beau

Les corps nus et dorés

Sous le rire du soleil

Les regrets sont noyés

Et l'âme s'émerveille

 

C'est une remise de peine

L'école buissonnière

La plus belle des scènes

D'un théâtre éphémère

 

Extrait de mon recueil " Bientôt les jonquilles".

Pour les amis (es ) qui m'ont demandé comment se le procurer ?

Le plus simple  - suivre le lien :

 

http://www.editionschloedeslys.be/catalogue/648-bientot-les-jonquilles-.html

 

 

 

 

 

Merci les amis (es)

Marcelle

26/03/2016

Bruxelles, ma belle ...

          

PA240094.JPG

  Marre de ces lâches qui tuent des innocents !!!

 

 Pourquoi des jeunes nés à Bruxelles se sont radicalisés au point de devenir ces monstres inhumains ???

 J'ai repensé au désarroi de cet enseignant qui me confiait en novembre, après les attentats de Paris, que

 certains élèves n'avait pas voulu respecter la minute de silence ...

 Les mêmes élève, quand le sujet d'une rédaction est " Que voulez-vous faire plus tard ?". Réponse :

 Bombe humaine !!! - Une école en Belgique.

 

 Ce comportement est inadmissible, il ne s'agit pas de RELIGION, COULEUR DE PEAU, mais il y a des

 règles à respecter pour bien vivre en société.

 

 Cet iman en visite dans une école en Corse et qui refuse de serrer la main d'une institutrice ?

 Quelle image pour les élèves masculins !

 Je réprouve totalement cette attitude, pas parce que c'est un iman, mais parce que c'est irrespectueux

 du statut de la femme dans notre société.

 

 Nous l'aimons notre société, notre démocratie, même si elle n'est pas parfaite !

 Il y a beaucoup trop de laxisme. Et au nom de la multiculturalité ...

 Ne pas placer la liberté religieuse au dessus des autres libertés, des droits de la femme.

 

 Nous devons faire preuve de vigilance. Ensemble, les laïques et les religieux pour empêcher les dérives et quand

 il y en a, il est de notre DEVOIR de les dénoncer !!!

 

 Lorsqu'on ne prend pas sa place, on devient une victime ...

 Prendre sa place et mériter le respect de l'autre.

 

                              Il y a sur cette terre des gens qui s'entretuent; c'est pas gai, je sais.

                              Il y a aussi des gens qui s'entrevivent, j'irai les rejoindre.

                                                     Prévert

PA120073.JPG

 

                            BONNE FÊTES DE PÂQUES à vous les amis (es)

 

                                                Marcelle

21:27 Écrit par Marcelle dans Actualité, Amour, Général, photos | Lien permanent | Commentaires (30) |  Facebook |

15/02/2016

Après la pluie ...

092015 025.JPG

 

Après la pluie

Le jardin ébouriffé

Se remet à chanter

Nichée au cœur d'une rose

Une fée se repose

Après la pluie

Mon cœur apaisé

Allume l'infini

Et l'arbre irisé

Frissonne et me sourit

14:51 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

12/08/2015

Un sac rempli de trésors ....

Scanfifie et goerge 2015.jpg

 

Tu es parti pour ( le) grand voyage ...

Celui qui clôture nos vies terrestres !

 

Pourtant ... Tu n'emportes pas avec toi, les moments de bonheur

que nous avons partagés.

Les rires, les chansons et notre complicité.

 

Merci à toi cher grand-frère !!!

Quelque part dans mon cœur se trouve un sac rempli de trésors ...

Les pages d'un livre que je feuillette avec émotion.

Les images d'une enfant dévalant les escaliers à la hâte, pour

se jeter dans les bras de son grand-frère qui revient de voyage !

Un dimanche ensoleillé des années 50 et une séance de cinéma (rien que nous deux) :-)

Mon premier coca savouré en terrasse.

Cette chanson de Luis Mariano que tu chantait si souvent ...

Mexiii Mexico !!!

 

Merci d'avoir fait partie de ma vie !

Je t'embrasse

Soeurette ( fifille) Clin d'œil

22:24 Écrit par Marcelle dans Amour, photos | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : fratrie, enfance, bonheur, mort |  Facebook |

22/07/2015

L'amour ( avertissement - ceci n'est pas un conte de fées! )

                                  L'AMOUR !!!

 

 

Avec tous ces films, les livres les chansons, les confidences (enjolivées) des copines ...

La jeune fille découvre l'amour comme une fête programmée depuis toujours.

Un volcan fait irruption dans le paysage des jours, son corps irradie et une pluie d'étoiles éclaire les

côtés sombre de son cœur;

Mais, c'était attendu !!!

Vilaine enfant qui n'apprécie pas assez le cadeau précieux que la vie lui a offert.

 

 

                                       L'AMOUR MATERNEL

 

Là c'est une surprise, l'étonnement, une découverte prodigieuse !

Hier encore elle doutait, angoissait ..

Désormais ils ne seront plus deux, les nuits blanches, les maladies, toute la famille en a parlé !

Les livres aussi et même les humoristes font étalage de tous les inconvénients de la maternité Déçu

 

 

Mais, à cet instant, quand son regard croise celui de ce petit être et qu'il s'endort confiant dans ses bras ...

C'est l'étincelle ! Elle est submergée par une vague, un tsunami d'amour.

Heureuse, dévastée, reconstruite aussi grâce à l'enfant.

Pour la première fois elle sait qu'elle pourrait donner sa vie sans hésiter.

Car, oui mais (chut) quand elle avait vu le film Titanic au moment où le héros se sacrifie pour sauver

son amie, elle n'avait pas compris ...Incertain

Pourquoi elle sur la planche et pas lui dans cet océan glacial et cette nuit d'épouvante ?

Elle trouvait plus juste que ce soit chacun son tour !

Mais désormais elle savait qu'elle se jetterait dans le feu sans hésiter pour sauver son bébé, elle n'était

donc pas aussi égoïste qu'elle le pensait ! Ouf !!!

Ensuite il y aura d'autres enfants et la jeune femme découvrira que l'amour ne se divise pas mais

qu'il croît et se multiplie.

 

                                           L'AMOUR DE SOI

 

Conseil à la jeune femme !

 

Mais il faut aussi savoir  s'aimer soi Cool

Savoir être heureuse seule pour être heureuse avec les autres.

Ne pas oublier ses désirs, les cultiver dans son jardin secret et se découvrir des passions.

Car bien sûr, la vie est une perpétuelle évolution.

Un jour l'enfant quitte le nid et parfois même le mari !!!

 

Le bonheur d'aujourd'hui demain revêtira d'autres couleurs ...

 

Conserver toujours l'amour en son cœur, non pas l'amour en particulier mais l'amour en général.

Car l'amour est une flamme qui éclaire notre vie

21:49 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : amour, vie |  Facebook |

17/06/2015

Le dîner d'adieux chez les Bourgeois ou ( Après tout c'est dimanche) ;-)

                       L'apéro des reproches

                       De l'épouse délaissée

                       Par un mari fantoche

                       Et sa drôle de poupée

 

                       La soupe à la grimace

                       Brûlante et trop salée

                       En se voilant la face

                       Et très mal digérée

 

                       L'amour cuit et recuit

                       Tressaute dans l'assiette

                       Et le poids des non-dits

                       Rend la farce un peu blette

 

                       Un petit verre de vin ?

                       Après tout c'est dimanche !

                       Buvons au quotidien

                       Et la nappe trop blanche ...

 

                       Une tarte aux pommes

                       Un sourire hésitant

                       Rassure le bonhomme

                       Apaise le présent

 

                       Dans un vase en cristal

                       Une rose s'incline

                       Tristesse des pétales

                       L'amour qui se débine ...

 

                                 Marcelle Pâques

13:59 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : bourgeois, hypocrisie, quotidien, dimanche |  Facebook |