29/05/2009

Elections ( pourquoi voter?

 J'ai relu " La ferme des animaux " de George Orwell.

 

 Ce livre est passionnant dans le sens ou il démontre que, dès qu'on arrive au

 pouvoir, toutes les belles résolutions s'envolent.

 Fini les beaux discours, on profite de ses privilèges, c'est humain!

 oui mais alors ( c'est petit, c'est médiocre l'humain)

 

 Bien sur il y a des hommes et des femmes sincères, mais hélas ils font rarement

 de la politique.

 Dommage, mais je les comprends, lâcher un agneau dans un monde de loups...

 Avant tout il faut faire preuve de démagogie, c'est facile vous dites à quelqu'un

 ce qu'il veut entendre et c'est gagné!

 Après on oublie, on fait ce que veut le parti.

 Et puis il y a ces maudites coalitions, pour avoir le pouvoir, finalement il n'y

 a que cela qui importe.

 Vous avez choisi une couleur bien nette, précise, éclatante, et vous vous

 retrouvez avec un pastel fadasse.

 Dans ce livre, j'ai beaucoup de sympathie pour Malabar, le cheval courageux

 ( c'est un peu mon mari) il travaille toute sa vie comme un forcené et quand

 il devient malade, il touche le minimum parce que sa femme qui a travaillé

 elle aussi dépasse un petit peu le plafond autorisé.

 Pauvre Malabar, fini la retraite paisible dans des près verdoyants...

 

 Ensuite, toujours dans ce livre génial, il y a la montagne de sucre candi

 l'heureuse contrée où, pauvres animaux que nous sommes nous nous

 reposerons à jamais de nos peines.

 Cela arrange bien les dirigeants, les animaux sont tranquilles, ils espèrent.

 Qu'est ce qui aurait pu changer les choses dans cette histoire?

 

 Que Napoléon le cochon en chef ne soit pas aussi avide de pouvoirs et de

 prérogatives, qu'il aime sincèrement les autres animaux, même les plus

 petits, les malades, les vieux.

 Qu'il tienne sa parole et se dévoue à l'amélioration de leur condition.

 Bref, un cochon qui ne prenne pas le pouvoir pour être au dessus des autres

 mais parce qu'il veut être au service des autres.

 

Commentaires

Un post très intéressant! Merci pour cette référence sur la Ferme des animaux si actuelle! Je partage volontiers cette vision de la réalité en ces temps plus que difficiles.

Bises et bon week-end, Marcelle!

Géraldine

Écrit par : MULLER Geraldine | 28/02/2010

Les commentaires sont fermés.