17/11/2011

Les oiseaux s'envolent et les fleurs tombent

marcelle 091.JPG

A l'aurore d'une matinée printanière, les oiseaux surgissent par volées,

Ils colonisent vite le parterre en fleurs,

Devant le pavillon de mon jardin tranquille, ils badinent leur tintamarre.

A peine sont-ils posés, que l'ouvrage de la nuit les effraie;

Ils partent brusquement, non moins destructeurs que la nuit.

Le battement de leurs ailes a détaché bien des pétales;

Le vent, qui entrechoque les tiges, maltraite aussi mes pauvres fleurs.

Des nuages de toutes couleurs voltigent sur les degrés du perron ;

Comme au séjour des immortels, une neige rose est tombée.

Les oiseaux partis, le chant cesse ;

Pistils et étamines jonchent le sol, flétris et dispersés.

De la terrasse du pavillon j'ai contemplé longuement ce spectacle.

Ne sommes-nous pas souvent prodigues du temps où nos années sont en fleurs ?

 

Qianqi ( milieu du VIIIe siècle )

 

19:47 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : poésie, chinoises |  Facebook |

Commentaires

Nous allions jeunes filles en fleurs bras dessus, bras dessous, comme ces oiseaux surgissant par volées...

Écrit par : Pâques | 17/11/2011

je te souhaite une douce nuit ....

Écrit par : Tootsie | 17/11/2011

Bonsoir Marcelle ,
Ne serais-ce pas des étouneaux ces pillards
qui envahissent la ville et dévastent tout sur
leur passage ,leur présence est signalé en
nuage compact et sifflant , véritable machine
à éliminer toute réserve de *vermisseaux*
ne reste que de lamentables contettis des fleurs
et de rêves envollés .
Belle nuit , bises .

Écrit par : françoisedu80 | 17/11/2011

oui sans doute Marcelle
le temps de "sans fleurs" arrivera
je ne parle pas des chrysanthèmes non

mais de ce temps plus vide
amitiés

Écrit par : jeanne | 18/11/2011

J'ai parfois lu des poèmes chinois et y trouve, comme toi, de quoi faire un dessin précis et m'emplir la vue et les oreilles de ces petites choses merveilleuses...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 18/11/2011

BONJOUR MARCELLE
JEANNE A SANS DOUTE RAISON LE TEMPS SANS FLEURS ARRIVERA MAIS LE CHRYSANTHEME EST UNE FLEUR MAGNIFIQUE
oui j'aime cette fleur autant que la rose elle a le tort pour elle de fleurir en ocrobre novembre "" jour "" ou on fête les morts mais nos personnes décédés c'est toute l'année qu'il fait y penser pas que pour la TOUSSAINT ou là les cimetières ressemblent a des jardineries
en tout cas ton texte est magnifique merci MARCELLE il y a longtemps que je ne t'avais vue sur mon blog et si tu veux voir de magnifiques chrysanthèmes tu retournes quelques pages en arrière sur mon blog tu en verras de magnifiques

je voies aussi que FRANCOISEdu80 va bien c'est l'essentiel
MERCI MARCELLE D'ÊTRE VENUE ME VOIR
GROS BISOUS
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : FRUITS CONFITS | 18/11/2011

bonjour Marcelle . beaucoup de choses finissent au sol en cette période . bonne journée et gros bisous

Écrit par : jean-pierre | 18/11/2011

Bonsoir ma très chère Marcelle
Merveilleux poême dédié à mes animaux préférés avec le loup;j'adore ta plume !
Bonne soirée ma douce amie
Bisous
Méline

Écrit par : mel-and-tof | 18/11/2011

Et lorsque toutes les fleurs joncheront le sol , les oiseaux occuperont les arbres nus ;-)
Bon week-end Marcelle Bise :*

Écrit par : Urban | 18/11/2011

La dernière phrase me laisse perplexe, est-ce qu'il y a un temps ou nos années ne sont plus en fleurs? Je crois que comme la nature nous refleurissons, sous des formes différentes peut-être, mais nous refleurissons. Bises et bonne fin de semaine.

Écrit par : Solangel | 19/11/2011

Chère Marcelle,
Moi j'ai des fleurs toute l'année. Il faut dire qu'ici où j'habite, nous avons un climat tempéré océanique et la température ne descend pas en-dessous de 5º qui pour nous est une température très très froide et c'est la nuit. J'ai des roses, des hortensias, du jasmin, des frésias, des estrelizias, des lys, de la lavande, des roses de Noel, des arums et d'autres dont je ne me souviens pas du nom...j'ai eu des tulipes mais elles ont disparu, il faudra que j'en replante ! Et pourtant je n'ai qu'un tout petit jardin ! Les oiseaux peuvent venir à volonté chez moi, que ce soit des merles ou des moineaux, je les laisse picorer dans mes plantes ou dans mes vases sur ma terrasse. J'aime les voir sautiller et je les observe sans les déranger.
Bonne fin de semaine !
Bisous
Verdinha

Écrit par : Verdinha | 19/11/2011

Un très beau poème... je ne le connaissais pas. Des mots douceurs qui s'envoleront quand je tournerai la page mais qui laisseront des souvenirs.

Merci pour ce partage...
Passe une douce fin de semaine.

Écrit par : Quichottine | 19/11/2011

bonjour Marcelle
un coucou musical par ici.
te proposant de découvrir la chanteuse mirel wagner sur jazz
bon dimanche et +
A+ du troubadour Emmanuel

Écrit par : jazz | 20/11/2011

Voilà donc un joli texte qui a traversé les siècles! Merci de nous le faire découvrir.
Passe une bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 20/11/2011

Les volées d'oiseaux peuvent être si belles et fascinantes mais peuvent aussi créer l'effroi et la destruction ... peur et joie ... symboles de nos contradictions humaines ... merci pour ton vote :-)

Écrit par : jacques robert | 21/11/2011

Oui nous sommes prodigues du temps où nos années sont en fleurs car nous croyons que le printemps durera toujours.....écoutons l'automne pour vivre !

Écrit par : ulysse | 21/11/2011

Bonsoir Marcelle,
C'est une superbe poésie que je découvre grâce à toi.
J'adore les envolée d'oiseaux. Chez moi, il y a beaucoup de moineaux, qui vont et qui viennent. C'est un spectacle que la nature nous offre à chaque saison et que j'aime observer. Mais sachons écouter notre propre nature et allons sur les chemins de l'automne apprendre la sagesse.
Bisous et je te souhaite une douce soirée
Fanchon

Écrit par : Françoise | 22/11/2011

Un petit ccoucou pour découvrir un trè joli texte qui décrit à merveille la saison d'automne !
Bonne journée - bisous
Monelle

Écrit par : Monelle | 23/11/2011

Oh que j'aime ce texte intemporel !
J'espère que tu vas bien, Marcelle. je viens de lire aussi le texte d'Andrée Chédid, que j'aime beaucoup; Le talent, dans cette famille, est décidément héréditaire. Je t'embrasse.
-

Écrit par : Edouard | 23/11/2011

Toute la délicatesse de l'orient dans cette vision de la nature.
Jolie photo !

Écrit par : saravati | 23/11/2011

c'est toujours un plaisir de venir te lire
passe une agréable journée
bisous

Écrit par : Pascal | 25/11/2011

Merci, Marcelle, pour ce superbe texte!
Geraldine

Écrit par : Geraldine | 26/11/2011

bonjour Marcelle
un coucou musical et poétique du troubadour Emmanuel

bon dimanche et+ / A+ du troubadour Emmanuel

Écrit par : jazz | 27/11/2011

C'est toute la beauté de la nature avec ses côtés aussi un peu cruels mais c'est ainsi que va la vie...
On se ressemble, m'as-tu écris. On sera alors encore plus amies puisqu'on se comprend !

Bisous
Verdinha

Écrit par : Verdinha | 27/11/2011

De ces fleurs fauchées naîtront d(autres fleurs

Écrit par : ulysse | 27/11/2011

La sagesse asiatique.... Des mots pleins de vérité. On y réfléchit ...

Écrit par : carine-Laure Desguin | 27/11/2011

Une très belle poésie aux superbes images évocatrices avec une chute prégnante de sagesse philosophique...
Merci pour ces poèmes proposés à notre lecture ( j'en ai lu quelques autres ), que je ne connaissais pas.
Amicalement
Denise

Écrit par : Denise Doderisse | 28/11/2011

Kikou Marcelle,

Un bel écrit,mais bien triste pour ces fleurs aussi,
des vrais massacreurs ces oiseaux,peut-être des étourneaux,
qui sont en groupe par centaine,comme chez moi,qui s'arrêtent
dans la prairie en face de ma maison,qui font un boucan énorme,et
qui pillent dans cette belle prairie,moi,dans mon jardin,se sont les pies
qui me font des dégats :-/
Je te souhaote une bonne fin d'aprés-midi
bisous à toi,ma belle,et à ton petit monde
Mimi ...

Écrit par : Mimi du Sud | 30/11/2011

C'est un texte que j'aime beaucoup... Il faut éviter de gaspiller le temps.
Bisous et douce journée à venir.

Écrit par : Quichottine | 06/12/2011

J'aime beaucoup ce texte mais la conclusion m'interpelle ! Ma mère a 92 ans et vois-tu je n'irai jamais penser qu'à ses fleurs de la jeunesse devrait succéder un automne puis un hiver. La vie de l'homme, celle de la femme ne peut-elle rester en fleurs, en joie et en lumière jusqu'à la fin ? J'aime beaucoup ton univers. Amitiés salines et à bientôt.

Écrit par : Malou | 06/12/2011

J'aime beaucoup ce texte mais la conclusion m'interpelle ! Ma mère a 92 ans et vois-tu je n'irai jamais penser qu'à ses fleurs de la jeunesse devrait succéder un automne puis un hiver. La vie de l'homme, celle de la femme ne peut-elle rester en fleurs, en joie et en lumière jusqu'à la fin ? J'aime beaucoup ton univers. Amitiés salines et à bientôt.

Écrit par : Malou | 06/12/2011

Les commentaires sont fermés.