20/06/2014

Les heures diaprées

P8100152.JPGP8100137.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                     J'ai quitté la ville et ses lumières

                                     Fuyant les diatribes nombrilistes

                                     Le pourrissement de l'atmosphère

                                     La cupidité et l'affairisme

 

                                     Tour à tour phalène ou sédentaire

                                     De ma vie je savoure la quintessence

                                     Tel un griot léger et solitaire

                                     Chaque jour, chaque heure, devient plus intense

 

                                     L'amour, la tendresse, les sphères étoilées

                                     La beauté du monde, la force de l'espoir

                                     Le soleil, la pluie et la douceur du soir

 

                                     Ravissent mon cœur aux heures diaprées

                                     Ces heures où sortant du combat vainqueur

                                     Blessé, mais serein s'avance le bonheur

Commentaires

Ces moments où tout devient doux, tendre, bienfaisant, intense. Ces instants conscients où l'on "est" soi tout simplement. Un très beau poème. Il me touche. Bravo.

Nicole ou Vanina (elle ne font qu'une)

Écrit par : De Bodt Nicole | 20/06/2014

Un hymne discret mais convaincant sur la beauté de la vie, de la lumière, de l'amour de toute chose et tout être....

Écrit par : Edmée De Xhavée | 20/06/2014

très joli, très doux, très "regard sur le soir qui tombe" ;-)
(et phalène, ça me fait tout de suite penser à Maurice Carême, tu sais? le poème qui commence par:
Mais oui je suis une girafe
M'a raconté la tour Eiffel
Et si ma tête est dans le ciel
C'est pour mieux brouter les nuages)
Bon week-end dans ton havre de paix!

Écrit par : Adrienne | 21/06/2014

Merci Adrienne ! Ravissant ce petit poème de Maurice Carême - Moi, je suis comme l'arbre, les racines profondes mais la tête dans le ciel :-)

Merci Nicole, oui, être soi tout simplement !

Merci Edmée !

Bon week-end à vous aussi :-)

Écrit par : Pâques | 21/06/2014

de bien jolis mots et comme quoi dans la vie on a besoin de calme

Écrit par : flipperine | 21/06/2014

bonjour Marcelle
un poètique et musical coucou .
A+ du troubadour Emmanuel

Écrit par : jazz | 22/06/2014

Que j'aime t’imaginer en griot(te?) au cœur blessé mais serein!
Tout en délicatesse tes mots si bien agencés, merci pour ce vrai pleiair de lecture.

Écrit par : Colo | 23/06/2014

Douceur musicale dans tes mots qui peignent un joli tableau paisible...

Écrit par : Marie Minoza | 23/06/2014

Une belle ode sur le retour à la nature et aux choses essentielles !

Écrit par : old Nut | 23/06/2014

Les plaisirs de la vie se résument souvent à un retour à la nature et aux besoins simples...Il faut alors en savourer chaque instant...Bises Marcelle et belle journée

Écrit par : PARADISALIA | 23/06/2014

qu'elles sont douces ces heures à la tombée du soir! et comme tu le dis bien et nous donne envie de les savourer!

Écrit par : gazou | 23/06/2014

Des moments précieux que l'on goûte avec plaisir.

Écrit par : SolangeS | 24/06/2014

Goûter aux choses simples de la vie, se sentir bien, c'est cela le bonheur, apprécier chaque instant.
Merci pour ce magnifique poème.
Douce soirée, Marcelle.

Écrit par : Denise | 25/06/2014

Une magnifique façon de célébrer le "carpe diem" d'Horace !

C'est joliment dit et agréable.

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 26/06/2014

bonjour Marcelle
un poètique et musical coucou du troubadour Emmanuel
sur jazz te proposant la découverte du groupe "zef" (celtique,folk,mazurka---)
A+

Écrit par : jazz | 28/06/2014

Un bon rythme et des mots qui s'élèvent. Une prière! Bon week-end à toi!

Écrit par : Carine-Laure Desguin | 28/06/2014

L'équilibre des heures diaprées à savourer doucement. Toujours plein d'élégance encore dans cet écrit. Mes amicales pensées chère Marcelle.

Écrit par : Hécate | 29/06/2014

Très beau poème sur la vie. Bonne semaine Marcelle malgré la pluie.

Écrit par : Un petit Belge | 08/07/2014

Un très joli poème. Des phrases bien rythmées avec sensibilité. Bonnes vacances.

Écrit par : Henri | 08/07/2014

Marcelle,oui le bonheur n'est pas loin lorsque l'on sait vivre simplement et
proche de la nature.Elle nous offre tant de couleurs variées et changeantes.
Merci de l'avoir rappelé par tes mots jolis et justes.
Amitié.
Renaud

Écrit par : renaud | 10/07/2014

bonjour Marcelle
un musical et poètique coucou du troubadour Emmanuel

Écrit par : jazz | 12/07/2014

Coucou, alors, l'été se passe bien? le soleil est certainement chez toi car chez moi, il n'y est pas! On ns le promet mais le vilain se cache! Biosu et belle soirée

Écrit par : Carine-Laure Desguin | 15/07/2014

Merci les amis (es)

L'été se passe bien, les jours de pluie, lecture, jeux de carte, promenade avec les bottes ...
Et quand le soleil transforme le paysage et la vie quotidienne ( apéro en terrasse, soirée au jardin et nuit étoilée ) c'est encore mieux !!!

Je vous souhaite un bel été.
Bisous

Marcelle

Écrit par : Pâques | 18/07/2014

Les commentaires sont fermés.