02/11/2014

Le dernier voyage de la petite étoile


 

Il y a ceux qu'on débarque un jour dans la gare du néant ...

Et le train de la vie repart avec les autres agitant leurs mouchoirs dans la brume du temps.

 

C'était arrivé il y a quatre mois, un contrôleur l'avait conduite dans le couloir des incertitudes.

Elle n'était plus dans le compartiment des valides, mais on ne savait pas encore où la caser ...

Un cancer, oui, mais lequel ?

Elle attendait, elle ne voulait pas qu'on la débarque dans la gare du néant.

 Parfois sortant du compartiment de la maladie et revenant dans l'autre sens -

les autres, ivres de fatigue, un bonheur timide dans les yeux ... Elle les enviait !

Elle se fâchait parfois ! Et moi !!!

Et puis le contrôleur s'était avancé vers elle. Il avait enfin son étiquette, et son compartiment.

Mais c'était celui où on ne reste pas longtemps, malgré les traitements, quelques mois ...

 

Elle avait envoyé un message à ceux qu'elle aimait :

Je sais que cela sera dur, mais ne me parlez pas comme à une enfant, je vous aime tous.

 

Et le voyage avait continué de plus en plus pénible. Parfois elle avait envie de sauter du train en marche !

Un jour après une ultime visite elle avait souhaité rejoindre le compartiment des soins palliatifs.

Sereine, apaisée, toute menue avec ses grands yeux bleus et son joli foulard.

Elle encourageait ceux qui lui rendait visite, elle souriait et expliquait que le train allait s'arrêter doucement.

Qu'il fallait reprendre la route en pensant à elle et chacun admirait son courage et sa dignité.

Un jour, elle fut débarquée dans la gare du néant ...

Mais, l'amour est un lien invisible et puissant, une flamme éclairant à jamais le cœur des gens

qui s'aiment.

Le néant n'était pas pour elle, elle serait à jamais une étoile dans le ciel ...

 

                                            A Dominique

22:40 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : maladie, mort, amour |  Facebook |

Commentaires

La gare du néant est aussi celle du souvenir et de l'amour qui éclaire le quai, le train, la verrière, les bancs et même les valises vides et inutiles...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 02/11/2014

une étoile qui brillera à jamais pour veiller sur les siens

Écrit par : flipperine | 02/11/2014

oh terrible
et beau

Écrit par : Adrienne | 03/11/2014

Terriblement émouvant et tellement juste.

Écrit par : Armelle B. | 03/11/2014

Terriblement émouvant et tellement juste.

Écrit par : Armelle B. | 03/11/2014

Marcelle
Quelle émouvante beauté dans cet hommage !
Il y a de la souffrance et de la sérénité, de l'angoisse et de l'espoir,
de la mort mais de la vie.
Dans le train de l'existence les aiguillages nous attendent.
Il faut savoir se préparer pour le dernier voyage.
Amitiés
Renaud

Écrit par : renaud | 03/11/2014

D'une émouvante beauté,
souffrance, doute, espoir,
et ce compartiment de la mort...
et puis la vie qui s'en va...

Un texte à conserver au plus profond du cœur...

Écrit par : Marie Minoza | 03/11/2014

Quel émouvant hommage!

Écrit par : Ulysse | 04/11/2014

Très touchant un bel hommage a une personne disparue.

Écrit par : Solange | 04/11/2014

Avec délicatesse, sans effet larmoyant, un texte émouvant en hommage à une personne partie pour le pays d'où l'on ne revient pas. Sublime.

Écrit par : henri | 04/11/2014

Je suis très touchée par ton texte Marcelle. La gare du néant n'existe pas pour celui ou celle qui porte l'amour dans son cœur. Cette personne devait le faire rayonner autour d'elle. Je regarde souvent les étoiles dans le ciel. Dorénavant, l'une d'entre elles s'appellera Dominique grâce à toi. Merci Marcelle.

Écrit par : Nicole De Bodt | 04/11/2014

Une étoile digne, et à jamais s'en souvenir...
Touchants et tendres ces quelques mots...
Bises Marcelle

Écrit par : PARADISALIA | 05/11/2014

Merci les amis (es)

Écrit par : Pâques | 05/11/2014

bel hommage à une étoile toujours vivante dans le ciel

Écrit par : gazou | 06/11/2014

Une belle transformation. Du néant à la rencontre.

Écrit par : Lily | 06/11/2014

C'est beau, émouvant et élégant à la fois.

Seule l'affection de proches peut atténuer la tristesse de la fin du voyage.

Amitiés,
Marc

Écrit par : Charlier | 06/11/2014

Bonjour Marcelle

très très émouvant.....merveilleux hommage Marcelle..

bisous

Écrit par : nays | 06/11/2014

après avoir relu ce texte émouvant, je lis ton petit poème "Bordélique alchimie", il est finalement très réjouissant et c'est une bonne idée de l'accompagner d' une cantate de Bach

Écrit par : gazou | 07/11/2014

bonjour Marcelle
très joli texte remplis d'humaines émotions .
un musical et poètique coucou ,A+ du troubadour Emmanuel

Écrit par : jazz | 08/11/2014

Très beau: la mort n'existe pas! Voyage du néant à la plénitude... Ou le simple passage d'un seuil...

Écrit par : Geraldine | 09/11/2014

Je suis émue par vos réflexions et le partage ...
Dominique nous a quittés le 1 novembre après seulement 4 mois de maladie,
c'était la sœur de mon mari (59 ans)... encore jeune et tellement de
choses à vivre encore !!!

MERCI les amis (es)
Bisous

Écrit par : Pâques | 09/11/2014

Très bel hommage à Dominique, qui avec sérénité à pris le train du néant,mais, le néant n'existant pas, la voilà une petite étoile parmi les autres.

Que de belles choses aurait-elle encore pu partager.
Mais, le train n'attend pas.

Je suis toute émue, par ce beau texte,qu'on lit, accompagné de la sérénade de Schubert.

Je t'embrasse ma chère Marcelle,ainsi que ton petit mari.
Je prends part a votre chagrin.
Aimée

Je vais m'inscrire à ta new.

Écrit par : Aimée | 09/11/2014

bonjour Marcelle .
très émouvant .
bonne journée et gros bisous .

Écrit par : jean-pierre | 10/11/2014

Beau, émouvant ce sourire et cet amour pour les autres avant de partir.
Je t'embrasse

Écrit par : Colo | 11/11/2014

C'est tout simplement BEAU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Lauriza | 11/11/2014

Bonsoir Marcelle, votre billet et si beau et émouvant. L'étoile de Dominique brillera toujours dans le ciel. De tout coeur avec vous.
Douce soirée.

Écrit par : Denise | 11/11/2014

Un bel hommage, je regarderai le ciel différemment ce soir... Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 13/11/2014

Très émue de lire ce beau texte, lumineux comme le sourire de la petite étoile à qui tu rends hommage.

Écrit par : Tania | 25/11/2014

Les commentaires sont fermés.