19/01/2015

Le papillon



 

 

Ne sois rien qu'une conscience éveillée, capable de capter tout ce qui peut la nourrir.

  La grosse patte du lion ne peut capter le papillon.

  Face à la mort, aux pouvoirs, à tout ce qui enferme, sclérose ou pétrifie,

  sois un papillon."

               Henri Gougaud

 

 

P7250007.JPG

 

Le théâtre planétaire

 

Le rideau s'est levé ...

Silence, tempête, colère, méprise

Ce clair-obscur qui les rend fous

Qui sont ils donc pour imposer leur opinion ?

Au nom de leur morale étriquée, poussiéreuse, rigide

En habit noir, l'intolérance entre en scène

Elle souhaite que l'autre soit son propre reflet ...

Mais alors, elle veut donc être seule à jouer ?

 

Cette monstrueuse importance qu'ils accordent à l'argent

Dérisoire pourtant dans cette tragi-comédie

L'amour qu'ils poursuivent sans l'atteindre jamais

Car il ou elle se doit de posséder toutes les qualités

Mais ils sont imparfaits et pour l'éternité

 

L'un des acteurs, peut-être le plus grand ...

Ne s'est pas montré, ils attendent, ils espèrent

Certains prétendent l'avoir vu ...

 

Dieu, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre

Objet d'amour pour les uns, instrument de guerre pour les autres.

Les comédiens sont remplacés par d'autres qui leur ressemblent

Et je me sens devenir spectateur angoissé

Devant ces métamorphoses ou cet éternel recommencement

 

Mais soudain des enfants surgissent et font la ronde

autour du monde

Et je reprends espoir !

 

Marcelle Pâques

 

Parce que l'avenir de cette planète à la couleur des yeux de l'enfance

il faut protéger, éduquer la jeunesse dans le respect des valeurs !

 

 

Voici l'heure du danger.

Alors on s'épaule l'un à l'autre.

On découvre que l'on appartient à la même communauté.

 

St. Exupéry  -   Terre des Hommes

 

      

00:16 Écrit par Marcelle dans Actualité, Amour | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : actualité, amour, tolérance, paix |  Facebook |

Commentaires

Belle mise en scène, belle interprétation des acteurs avec des rôles pourtant difficiles et tristement vrais mais la chute redonne l'espoir et sans oublier le talent de l'auteur :)

Écrit par : FARGIER M-Noëlle | 19/01/2015

Peut-on vraiment reprendre espoir? Je voudrais être aussi optimiste que toi...
Bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 19/01/2015

"Allons! L'aube se lève! Il faut tenter de vivre!" dit le Poète.

Écrit par : Geraldine | 19/01/2015

Une triste réalité poétiquement mise en scène avec justesse et respect. La note d'espoir te ressemble et je la partage Marcelle. Toujours aussi bien écrit. Amitiés.

Écrit par : De Bodt Nicole | 19/01/2015

et oui il faut s'épauler pour être des ouvriers de paix, des bâtisseurs d'amour

Écrit par : flipperine | 19/01/2015

Vrai que l'espoir ne s'éteint jamais, l'avenir, faiblement, luit dans les jeunes innocences qui attendent demain en riant...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 20/01/2015

il faut tenter de vivre et garder l'espoir
Il y a eu d'autres époques troublées et ceux qui nous ont précédé n'ont pas baissé les bras

Écrit par : gazou | 21/01/2015

L'espoir d'un monde meilleur
à condition de bâtir dès à présent des passerelles de tolérance et d'écoute...

Écrit par : Marie Minoza | 22/01/2015

Demain est un autre jour...L'espoir de la liberté est à garder au fond de son coeur vaille que vaille !
Mes amicales pensées chère Marcelle

Écrit par : Hécate | 22/01/2015

Une même belle et grande communauté, il nous faut y veiller, avec vigilance... Bises. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 22/01/2015

tu as raison, il faut le dire et le redire, que nous sommes une grande communauté, que nous sommes à la fois tous pareils et tous différents et que nous devons vivre ensemble :-)

Écrit par : Adrienne | 23/01/2015

Très beaux textes. Bon dimanche Marcelle.

Écrit par : Un petit Belge | 25/01/2015

Merci Marcelle de ce magnifique texte. Et oui, ne baissons pas les bras.
Mes pensées amicales.

Écrit par : Denise | 25/01/2015

La vie est une pièce de théâtre où chacun joue un rôle. Les uns dominent, les autres subissent. L'argent facilite la domination de l'homme par l'homme car au fond, à bien réfléchir, les plus grands dominateurs prennent leur plaisir dans la manipulation de l'esprit pour asservir. Il faut effectivement continuer à croire que l'être humain ira vers de meilleurs sentiments et c'est en montrant l'exemple chaque jour dans le respect et la tolérance que nous pourrons garder cet espoir, si non, pourquoi continuer à procréer notre espèce.

Écrit par : Lauriza | 26/01/2015

Si l'on ne respecte pas le rôle que l'on nous a donné, à quoi bon venir jouer !!! Je voudrai tant croire que les choses pourraient changer...Bises Marcelle et belle journée

Écrit par : PARADISALIA | 27/01/2015

Splendide poésie que transfigure le regard d'un enfant!

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlier | 30/01/2015

De tout temps le monde a vécu des jours moroses, il faut garder espoir.

Écrit par : Solange | 01/02/2015

comme toi j'essaie d'être un papillon et comme toi j'ai espoir dans la ronde des enfants qui ignorent couleur de peau et religions....

Écrit par : ulysse | 02/02/2015

Chacun sa petite goutte d'eau sans se décourager, comme dans le conte du colibri.

Écrit par : Lily | 08/02/2015

Marcelle
Il faut une force de caractère hors du commun pour conserver espoir en l'homme qui depuis que le monde est monde n'a de cesse que d'améliorer sa barbarie.
Il y a, certes, quelques parenthèses heureuses mais elle sont bien éphémères.
Je suis admiratif de Tristan Bernard qui, au moment de partir, en camp de concentration, a su dire à sa femme:
"jusqu'à présent nous vivions dans l'angoisse, désormais nous allons vivre dans l'espoir".
Ton texte est très beau.
Amitiés.

Écrit par : renaud | 10/02/2015

Les commentaires sont fermés.