15/03/2015

Décor ou réalité


 

 

 

 

 

 

                                    Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Dans un pâle reflet

                      Un élément du décor

                      Les passions bien rangées

                      Dans un tiroir secret

                      Les colères muselées

                      Un intérieur parfait

                      Mais quand soudain l'orage

                      Détruit sa belle maison

                      Elisa tourne la page

                      Et libère ses passions

                      Qu'ils aillent se faire lanlaire

                      Ceux qui ne l'aiment pas

                      Son but n'est plus de plaire

                      Mais d'être bien avec soi

                      Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Mais la réalité

                      Est mieux que le décor

 

 Ce poème est extrait du recueil - Bientôt les jonquilles -

 On peut le commander via - http://wwweditionschloedeslys.be/

 Et chez moi marcellepaques@live.be    Merci !!! :-)

 

Commentaires

tu vois, ce qui est bien, avec ta poésie, c'est qu'on peut s'y retrouver :-)

Écrit par : Adrienne | 16/03/2015

Un poème bien ciselé. Elisa se fout du quand dira-t-on. Elle a, me semble-t-il, sa destinée bien en mains J'ai un peu tiqué avec l'orage détruisant sa maison. Puis je me suis dit que c'était symbolique. Amicalement.

Écrit par : Henri | 16/03/2015

S'affirmer plutôt que de paraître ... Elisa a bien raison d'être comme ça !!! Bises Marcelle et belle soirée

Écrit par : PARADISALIA | 17/03/2015

Merci les amis (es) !!!

@ Henri - oui, c'est une métaphore ;-)

Écrit par : Pâques | 18/03/2015

Effectivement Elisa za bien raison, qu'ils aillent se faire lanlaire et la laissent être là où elle va se trouver!

Écrit par : Edmée De Xhavée | 18/03/2015

C'est un beau poème à chanter, il m'a rappelé une chanson d'Anne Sylvestre :
"Car moi, je ne sais pas
Je ne sais pas
J'avance et je me bats
Car moi, je ne sais rien
Je ne sais rien
Je cherche mon chemin"

Écrit par : Tania | 19/03/2015

Quand la réalité est encore mieux que le décor, faut pas hésiter une seconde, Elisa ou María ou...!
Beaucoup de rythme, merci

Écrit par : Colo | 19/03/2015

Des dangers du paraitre, au plaisir d'être soi !
Belle philosophie de vie dit si poétiquement !

Écrit par : alainx | 19/03/2015

Bonsoir Pâques, j'aime beaucoup vos mots et il est vrai, dans la vie, le plus important est d'être soi-même.
Belle soirée et mes amitiés.

Écrit par : Denise | 19/03/2015

Si la réalité est mieux que le décor, que demander de mieux?
Bonne fin de semaine.

Écrit par : Philippe D | 19/03/2015

Bonjour Pâques... offrir une façade pour autrui, et zut un jour !! Merci, au plaisir, jill

Écrit par : jill bill | 20/03/2015

Elle a décidé de se plaire à elle même, c'est la meilleure décision.

Écrit par : Solange | 22/03/2015

Etre ce que l'on est...quitte à briser les apparences !
Bon dimanche soir chère Marcelle . Au chaud ,il fait un vent si froid.
Amitiés.

Écrit par : Hécate | 22/03/2015

oh oui, la réalité est toujours mieux que le décor
et s'aimer soi-même telle que l'on est est la condition première pour pouvoir aimer les autres

Écrit par : gazou | 22/03/2015

oui être bien avec soi est essentiel c'est d'ailleurs ainsi que l'on peut ensuite être bien avec les autres

Écrit par : Old nut | 22/03/2015

On se cherche
on se cherchera toujours et on se retrouve dans tes mots

Merci

Écrit par : Marie Minoza | 23/03/2015

Merci les amis (es) !!!
Nous sommes tous je crois des personnes authentiques !

J'aime bien cette citation : Tu reconnaîtras la vérité de ton chemin en ce qu'il te rend heureux -
Bises
Marcelle

Écrit par : Pâques | 23/03/2015

De bien jolis mots mis en vers comme une belle musique. Merci

Écrit par : Alain | 24/03/2015

comme tu le dis le principal est de se sentir bien dans sa peau

Écrit par : flipperine | 25/03/2015

Kikou Marcelle,

De bien beaux vers,pour Elisa qui se cherche et qui peut être un jour se trouvera. ...
je te souhaite une bonne fin de journée, et de passer un agréable week end,
gros bisous à toi ma belle.

Écrit par : Mimi du Sud | 27/03/2015

Très beau poème.
J'espère que le salon t'a permis de faire de belles rencontres.
Bises et douce journée.

Écrit par : Quichottine | 29/03/2015

Merci les amis (es) !!!

Un printemps pluvieux et maussade mais grâce à vous du soleil dans le paysage des jours :-)

Bises

Écrit par : Pâques | 29/03/2015

Chercher, voilà le chemin. Mais tourne-t-on la page ? Ou avec le temps se tourne-t-elle d'elle-même ? La réalité se prend à bras le corps, autant qu'il est possible. Bonne journée !

Écrit par : Lily | 30/03/2015

il est tout mignon ton poème Marcelle

bravo :)

bisous *

Écrit par : nays | 30/03/2015

elle a bien raison, Elisa , de penser que la réalité vaut mieux que le décor

Écrit par : gazou | 02/04/2015

Bonsoir Marcelle...
Oui, ch'suis là !!!
Comment vas-tu ?
Et Alain ?
Et le chien ?
Bref, ta petite famille.

J'aime beaucoup cette poésie,le tout, justement, n'est-il pas d'être bien avec soi ?

Quel temps !!! surement comme chez vous et encore, tu es beaucoup plus dans le Nord et si vous allez dans les Ardennes, ça risque d'être pire !!!

En attendant, je vous souhaite de très bonnes fêtes de Pâques.
Je t'embrasse.
Amitié a Alain et caresses a ta boule de poil.
Aimée

Écrit par : Aimée | 04/04/2015

Oui il ne faut pas chercher à plaire mais à être bien avec soi ...

Écrit par : ulysse | 06/04/2015

Les commentaires sont fermés.