03/05/2015

Il pleut, il pleut mes frères ...Angela M, la bergère ...


 

 

                             Il pleut, il pleut mes frères

                             Nous sommes des moutons

                             Angela la bergère

                             Nous fait tourner en rond

 

                             Les promesses des campagnes

                             De nos politiciens

                             Suscitent bien des drames

                             Pour les Européens

 

                             Il pleut sur les retraites

                             Et nous sommes tondus

                             La bergère fait la fête

                             Et nous sommes culs nus

 

                             Pour renflouer les banques

                             Elle a pris nos toisons

                             Le bas de laine manque

                             Et c'est nous les moutons !

 

                             Il pleut, il pleut mes frères

                             Nous sommes des moutons

                             Angela la bergère

                             Nous fait tourner en rond

 

             Je me suis amusée sur l'air de cette petite comptine pour enfants,

              mais ce sont des paroles pour les grands :-)

Commentaires

Ha ha ha! oui, dans ce cas-là... y n'arrête pas de plour, tu as raison :)

Écrit par : Edmée De Xhavée | 03/05/2015

Angéla est bergère parce qu'aussi hélas nous le voulons!

Écrit par : Alezandro | 03/05/2015

Bien l'idée de la comptine : chantante, rythmée, et tellement parlante... A lire et relire pour nous arrêter de bêler !

Écrit par : FARGIER M-Noëlle | 04/05/2015

il me semble que tu dis ça très bien, comme toujours :-)

Écrit par : Adrienne | 04/05/2015

C'est marrant cette comptine, mais tellement vraie !
Bravo jolie écriture.
Passe une belle semaine.

Écrit par : Mousse | 04/05/2015

Amuse-toi encore, ça nous fait plaisir!
Bonne semaine.

Écrit par : Philippe D | 04/05/2015

et oui la vie est de plus en plus dure

Écrit par : flipperine | 05/05/2015

Cruelle réalité exprimée avec humour !

Écrit par : saravati | 06/05/2015

C'est plus fort que moi je l'ai chanté.

Écrit par : Solange | 06/05/2015

oui, c'est plus facile d'être un mouton...mais bien triste

Écrit par : gazou | 07/05/2015

Kikou, tous les deux....

J'espère que vous allez bien, je devrais dire tous les trois !!!
Avec ta façon de jouer avec ta plume, cette comptine ne m'étonne pas, de ta part.
C'est tellement véridique....Malheureusement.
Je crains que ce ne soit pas fini.

Bisous, en esperant que vous alliez bien.
Calinous a votre beau p'tit fauve.
Aimée

Écrit par : Aimée | 07/05/2015

Un petit coucou en passant pour te souhaiter bon week end et de belles rimes de poèmes à venir!

Écrit par : Alezandro | 09/05/2015

Très joli, mais hélas bien vrai !

L'humour et la légèreté sont des réconforts, cela étant les comportements de nos responsables politiques et économiques ne sont pas exemplaires

Écrit par : Charlier | 10/05/2015

Très drôle. Bonne semaine Marcelle et à bientôt.

Écrit par : Un petit Belge | 11/05/2015

Super, bien dit et tellement vrai. Ne voudrais-tu pas la chanter et en faire une cassette pour moi ? Tu pourrais la remettre au chauffeur de Canone. Je t paierais une pâtisserie de ton choix. Amitiés.

Écrit par : Henri | 14/05/2015

Le beau temps est annoncé pour bientôt!

Écrit par : Alezandro | 16/05/2015

Bravo, Marcelle ! Très bien dit ! J'APPROUVE !

Écrit par : Géraldine | 17/05/2015

"Rentre tes blancs moutons" dit la comptine. Hélas, face à l'orage financier qui approche, il ne nous reste aucun abris. Nous serons plumés comme l'alouette d'une autre chanson.

Écrit par : Feuilly | 18/05/2015

"Rentre tes blancs moutons" dit la comptine. Hélas, face à l'orage financier qui approche, il ne nous reste aucun abris. Nous serons plumés comme l'alouette d'une autre chanson.

Écrit par : Feuilly | 18/05/2015

Plein d'humour et de charme. Une comptine très réussie.
Malheureusement, je ne peux pas mettre la référence de votre blog, comme ceux de beaucoup d'autres amis sur INTERLIGNE, car je n'ai droit qu'à dix noms avec Overblog, ce que je déplore.Et, en plus, la marge où ils apparaissent est tellement difficile à reprogrammer, depuis les changements imposés, que je n'ose plus y toucher, de peur de tout perdre.
Bravo Marcelle, vous avez beaucoup de talent.

Écrit par : Armelle B. | 19/05/2015

Merci Armelle - pas de soucis !!!

Merci les amis (es) pour vos visites et les petits mots, c'est super sympa :-)

Henri, je ne chante pas très bien ( dommage car l'idée de la pâtisserie cela me tente beaucoup ) :-)

Solange, tu l'a chanté - cela me fait plaisir car c'est un peu le but !!!

Écrit par : Pâques | 21/05/2015

Alors le ciel ne s'est toujours pas remis au beau fixe? Merci de ta fidélité et à très bientôt! Bon dimanche à toi!

Écrit par : Alezandro | 24/05/2015

Ah, je vois que tu t'es bien amusée...et moi aussi!

Merci pour les rires, bonne semaine.

PS: voyons si ce com passe cette fois...

Écrit par : Colo | 26/05/2015

Oh oui, je vois que tu t'es bien amusée!
Et moi aussi, merci!

Écrit par : Colo | 26/05/2015

Les commentaires sont fermés.