14/07/2009

Le coeur en balade

                  balade

  

                Mon coeur est en balade

                j'ai gommé mes soucis

                et mes pensées s'évadent

                loin de l'ordre établi

 

                La rivière malicieuse

                emporte mon fardeau

                et je suis bien heureuse

                qu'il dérive sur l'eau

 

                J'avance à pas de loup

                sur des sentiers oubliés

                et mon coeur ce grand fou

                se met à gambader....

12/07/2009

Liberté

 

J'ai rêvé que le temps était un oiseau, doucement,patiemment, je pouvais

l'apprivoiser et les jours heureux, l'enfermer dans une cage.

Le bonheur en cage! non le bonheur n'a pas de limites, il doit sortir et

se répandre autour de nous.

Il faudrait plutôt creuser un trou profond et y enfouir le malheur!

Voilà! le malheur n'existe plus.

Mais soudain le bonheur s'étiole et rapetisse car il n'a plus de combat

à livrer ...

Résignée, je laissais le bonheur et le malheur se côtoyer et le temps

s'enfuir à tire-d'aile.

 

15:06 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : liberte marcellepaques |  Facebook |

08/07/2009

j'ai été taguée par Mimi :-)

J'ai été taguée par Mimi, j'aime beaucoup son blog ludique et poétique sans oublier

une petite touche d'humour!

Je l'apprécie et je relève le défi avec plaisir

Le thème du tag: Dis-moi ce que tu lis...

 

Plutôt corne ou marque page?

Marque page, souvent une feuille séchée, souvenir d'une balade nature

As tu déjà reçu un livre en cadeau?

Oui, souvent, le dernier un cadeau de mon fils (100 expressions à sauver) de Bernard Pivot

c'est la que j'ai trouvé " aller vous faire lanlaire " plus joli que " aller vous faire foutre"

Lis tu dans ton bain?

Je préfère la douche

As tu déjà pensé à écrire un livre?

Non, mais j'ai écrit des petits contes pour enfants "Les aventures de Billy "(pour mes petits enfants)

Que penses tu des séries à plusieurs tomes?

En fait je suis trop impatiente de connaître le dénouement. Quand je commence

un livre je lis toujours la dernière page! (oui, je sais c'est pas bien)

As tu un livre culte?

Plusieurs - Le petit Prince - l'Alchimiste - La petite dame en son jardin de Bruges

Aimes tu relire?

Je viens de relire Regain de Jean Giono, j'aime beaucoup ce récit d'une renaissance

les liens profonds des hommes et de la nature

Rencontrer ou ne pas rencontrer les Auteurs des livres qu'on a aimés?

J'aimerai rencontrer Eric-Emmanuel Schmitt, il était présent lors d'une émission littéraire et je l'ai trouvé, sincère, généreux, humble

Aimes tu parler de tes lectures?

Oui, avec des amis mais je suis timide et réservée il faut que je sois en confiance

disons sur la même longueur d'ondes

Comment choisis-tu tes livres?

Parfois j'en ai entendu parler lors d'une émission littéraire, souvent lors d'une visite

à la bibliothèque, j'ouvre une page et je me laisse séduire par un univers...

Une lecture inavouable?

Oui, inavouable :-)

Des endroits préférés pour lire?

J'emporte toujours un livre avec moi train, balade, dentiste ! mais oui ...

cela me permet de m'évader la lecture et la musique ce sont mes armes pour

affronter la vie.

Lecture en musique, en silence?

En fait quand un livre me passionne je suis sur un petit nuage, isolée des autres et du bruit.

Lire un livre électronique?

Non, j'aime l'odeur des livres et je suis très tactile.

Livres empruntés ou livres achetés?

D'abord emprunter, ensuite acheté si j'ai un coup de coeur c'est comme un ami

je ne peux plus m'en séparer

Un livre pour toi serait?

Une rencontre, un voyage vers les autres et aussi la porte ouverte vers la méditation

Lire par -dessus l'épaule?

j'aime trop la solitude.(pas tout le temps! pour lire, oui, oui )

Lire et manger?

Je déguste un petit chocolat (tout petit, pas bon pour la ligne...)

Quel est le titre que tu lis actuellement et quel sera le prochain?

Anna Gavalda " Je L'aimais".

Le prochain peut-être Le vol du corbeau de Ann-Marie Mc Donald je l'ai vu sur le blog de Mimi si elle aime cela doit être bien

As-tu déjà abandonné la lecture d'un livre?

Oui, pas de raison de perdre son temps

Tu tagues qui?

Sylvie - Anne

20:29 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : tag marcelle paques |  Facebook |

j'ai été taguée!

blog marie  Peinture de

                                                                                           Marie Campion

19:32 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tag marcellepaques |  Facebook |

26/06/2009

Histoire sans parole

 

 

 

    Histoire sans parole

    Drolatique, sympatique

    D'un bachi-bouzouk

    Champion des cabrioles

    Qui transforme en souk

    notre repaire romantique

   C'est Bonnie, le chien...

Le chien

nyny 03

 

 

09:59 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/05/2009

Le théâtre planétaire

  Le rideau s'est levé...

 

  Silence, tempête, colère, méprise

  Ce clair-obscur qui les rends fou

  Qui sont ils donc pour imposer leur opinion ?

  Au nom de leur morale étriquée, poussiéreuse, rigide

  En habit noir, l'intolérance entre en scène

  détruisant le bonheur, l'espoir, la confiance

  elle souhaite que l'autre soit son propre reflet

  mais alors, elle veut donc être seule à jouer!

 

  deuxième acte

 

  Cette monstrueuse importance qu'ils donnent à l'argent

  dérisoire pourtant dans cette tragi-comédie

  L'amour qu'ils poursuivent sans l'atteindre jamais

  car il ou elle se doit de posséder toutes les qualités

  mais il ou elle est imparfait de toute éternité...

 

  troisième acte

 

  L'un des acteurs, peut-être le plus grand

  ne s'est pas montré, ils attendent, ils espèrent

  certains prétendent l'avoir vu!

  Dieu! ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre

  objet d'amour pour les uns, instrument de guerre pour les autres

 

  Final

 

  Les comédiens sont remplacés par d'autres qui leur ressemblent

 et je me sens devenir spectateur amusé

 devant ces métamorphoses ou cet éternel recommencement

 nuage blanc qui se laisse flotter, disloquer, emporter

 éphémère, mais serein dans l'infini des choses

 particule d'infini mais enfin en osmose

 Je suis Moi dans l'espace temps

 bouleversé, ébloui, devant cette fragile symbiose

 Car si la vie est une comédie

 l'univers un théâtre...

 Je salue les artistes, minuscules et tragiques

 talentueux et magnifiques

 ils ont joués avec toute leur âme

 

Marcelle Pâques

 

02/05/2009

Parfum de chocolat

                               

parfum de chocolat paques marcelle

                                       Une grand-mère qui croit encore aux fées

                                     est-ce bien sérieux?

                                     Elle connaît même une forêt enchantée

                                     où vivent des lutins bleus

                                     Pégase nous emporte dans un rêve étoilé

                                     un monde fabuleux

                                     où les adultes coincés n'ont pas accès

                                     et c'est bien fait pour eux!

                                     Tandis que s'envolent nos éclats de rire

                                     au parfum de chocolat

                                     s'envole aussi l'ennui ce triste sire

                                     on ne le retient pas!

 

                                         Marcelle Pâques

28/04/2009

L'âme des choses et des lieux

101_0518abreskynet1     Vieille barque de pêcheurs

                                             dans un jardin retraitée

                                             dont le bois gémit et pleure

                                             sa jeunesse envolée

 

                                             Chapeau de paille déformé

                                             couvrant les vilaines pensées

                                             d'un jardinier guilleret

                                             et de sa voisine esseulée

 

                                              Tache d'encre irrévérencieuse

                                              dans un cahier d'écolier

                                              témoin de la fuite silencieuse

                                              de l'élève prisonnier

 

                                              Jardin fou, lieu enchanté

                                              havre de paix, de poésie

                                              d'où mon esprit sort rassasié

                                              des milles saveurs de la vie

 

                                                                      Marcelle Pâques