02/04/2017

Balade

P9090082.JPG

 

Mon cœur est en balade

J'ai gommé mes soucis

Et mes pensées s'évadent

Loin de l'ordre établi

 

P9050037.JPG

 

La rivière malicieuse

Emporte mon fardeau

Et je suis bien heureuse

Qu'il dérive sur l'eau

 

Extrait du recueil " Bientôt les jonquilles"

Editions Chloé des Lys

 

- Il est temps de vivre la vie que tu t'es imaginée -

HENRY JAMES

27/02/2017

Qu'arriverait-il ?

Qu'arriverait-il si nous nous réveillons un jour en réalisant que nous sommes la majorité ?

Qu'arriverait-il si tout à coup une injustice, une seule, était rejetée par tous ?

Tous autant que nous sommes, pas quelques-uns, ni certains, mais tous ?

Qu'arriverait-il si au lieu de rester divisés, nous nous multiplions, nous nous additionnions, et

affaiblissions l'ennemi qui interrompt nos pas ?

Qu'arriverait-il si nous nous organisions et si nous affrontions nos oppresseurs

sans armes

silencieux, nombreux, regardant par millions la face de nos oppresseurs, sans vivats

sans applaudissements, sans sourires, sans taper sur l'épaule

sans hymnes partisans, sans cantiques ?

Qu'arriverait-il si j'implorais pour toi, qui es si loin, et toi pour moi, qui suis si loin,

et nous deux pour les autres, qui sont très loin, et les autres pour nous, qui sommes

si loin ?

Qu'arriverait-il si les cris d'un continent étaient les cris de tous les continents ?

Qu'arriverait-il si nous nous prenions en main au lieu de nous lamenter ?

Qu'arriverait-il si nous brisions les frontières et que nous avancions et avancions,

et avancions, encore ?

Qu'arriverait-il si nous brûlions les drapeaux pour n'en avoir qu'un seul le nôtre, celui

de tous, ou mieux encore, car nous n'en avons nul besoin ?

Qu'arriverait-il si nous cessions brusquement d'être des patriotes pour devenir

des humains ?

 

Je ne sais pas. Je me le demande ...

Qu'arriverait-il ?

 

MARIO BENEDETTI

Ecrivain et poète

 

P1020122.JPG

16/01/2017

Le sens de la vie


 

     C'est un cirque en plein air

     Un spectacle gratuit

     Dans un bel écrin vert

     Qui s'allume la nuit

 

      Un cirque pour les poètes

      Les femmes et les roses

      Une étrange fête

      Où la vie se repose

 

       Des enfants, des chiens fous

       Des oiseaux étourdis

       Des vieillards sans le sou

       Tout le monde est ravi

 

        Un petit clown distrait

        Jonglant avec des fleurs

        Un clochard égaré

        En quête de bonheur

 

        Et puis le funambule

         Sur le fil de la vie

         Il avance incrédule

         Et toujours indécis

 

          Une danseuse nue

          Si nue qu'on aperçoit

          Son âme dévêtue

          Et son cœur de guingois

 

          Qui est ce vagabond

          Pieds nus dans l'herbe folle ?

          C'est un poète abscons

          Dont les rimes s'envolent

 

           Un cheval fatigué

           Las de tourner en rond

           Reprends sa liberté

           Comme un fier étalon

 

           Le rire des étoiles

           Egaie les spectateurs

           Comme un bateau sans voiles

           Dérive le bonheur

 

           La raison perd patience

           Devant cette folie

           La vie retrouve son sens

           C'est le sens de la vie !

 

           Marcelle Pâques

    

20:27 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : cirque, vie, folie, poésie, spectacle |  Facebook |

07/11/2016

Une bonne nouvelle !

 

 

Je suis très contente mon livre pour les enfants vient de sortir !!!

Il raconte les aventures d'un petit ours en peluche qui se transforme la nuit, grâce à la complicité 

de son amie la fée !

 Pour aider les enfants à réaliser leurs souhaits ...

 

Illustrations de CATHERINE HANNECART

 

Billly va vivre 4 fabuleuses aventures en compagnie de ses amis (es)

 

Billy et Clara 

 

Billy et le prince Adrien 

Billy au pensionnat 

Billy retrouve Clara

 

Un beau cadeau pour les fêtes !!

 

 

livre,enfants,fêtes,salons,poésie,humour

 

Pour le commander :

http://www.editionschloedeslys.be/catalogue/991-lesaventures-de-billy.html

 

www.editionschloedeslys.be

 

 

 

Et pour les ados et les adultes :

 

Le recueil de poésie " Bientôt les jonquilles"

 

Petit recueil qui raconte une histoire ... Elisa qui se cherchait ...

De l'humour, des métaphores ...

Un sapin déçu

Se retrouve à la rue

Bientôt les jonquilles

( le sapin, c'est l'amoureux !)

 

www.editionschloedeslys.be

 

Mon deuxième recueil " Pourquoi pas ?"

Il aborde les sujets de la vie quotidienne - les cons - le deuil - le troisième âge - les vacances - etc ...

 

Pour le commander

 

Catalogue des éditions Chloé des Lys

Et en librairie, mais c'est plus intéressant de passer directement par la maison d'édition - 30% :-)

 

Vous pouvez aussi venir me voir les amis(es) !!!

 

Je serai le 13 novembre au salon du livre de Charleroi

L'Alchimie du livre 

En compagnie de nombreux auteurs

Entrée gratuite

Bar et petite restauration

 

Je serai le 26 et 27 novembre au Lotto Mons Expo

Pour le salon de Mon's livre

Entrée gratuite

De nombreux exposants 

 

 

Merci de vos visites et de vos commentaires, à bientôt ?

P7200045.JPG

 

livre,enfants,fêtes,salons,poésie,humour

17/10/2016

Elle avait toujours aimé la pluie

ambivalence,météo,sourire,mystère

                              

                                       Elle avait toujours aimé la pluie

                                       Le temps suspendu

                                       La vie qui se repose

                                       

                                       Souvent elle se surprenait à souhaiter le départ du soleil

                                       Arrogant, envahissant

                                       Et qui fait ployer les roses

 

                                      Le vent

                                      Un amoureux qui bouscule les idées reçues

                                      Soulève les interdits

                                      Balaie les certitudes

 

                                      L'orage

                                      Ah ! l'orage

                                      Cette colère grandiose

                                      Osez l'orage et la colère des roses

 

                                       Enfin ...

                                       La neige !

                                       Faussement innocente

                                       Comme une page blanche

                                       Où va se déposer l'encre des secrets ...

 

                                                                    Marcelle Pâques

20:25 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : ambivalence, météo, sourire, mystère |  Facebook |

27/08/2016

Je suis devenu prudent

P8120082.JPG

 

Je suis devenu prudent, je feins l'adulte, mais, secrètement,

je guette toujours le scarabée d'or, et j'attends qu'un oiseau

se pose sur mon épaule, pour me parler d'une voix humaine

et me révéler enfin le pourquoi et le comment.

Romain GARY

 

P8230118.JPG

 

Rêve à travers toi

A travers tes années

Vécues et à vivre.

 

Guillevic

21:13 Écrit par Marcelle dans Général, photos | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : rêver, vie, adulte |  Facebook |

04/08/2016

Pourquoi lutter ?


 

                                       Pourquoi lutter ?

 

                        Cette nuit sera blanche

                        Souveraine

                        Etoilée de mes pensées

 

                        Coquillage

                        Echoué sur une plage de silence

                        S'abandonnant avec volupté

                        Dans l'infini des marées de l'inconscient ...

 

                        La lune veille

                        Magie, opalescence

 

                        L'esprit s'élève

                        Mystérieux, hiératique

                        Scrutant le néant ...

                        Et le moi se révèle

                        Sans les béquilles du jour

                        Dans l'ambiguïté de la nuit

 

                   Marcelle Pâques

22:38 Écrit par Marcelle dans Général, Musique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : nuit, inconcient, magie, esprit |  Facebook |

14/07/2016

Lâcher prise ...

P7050140.JPG

 

Lâcher prise ...

 

Le temps qu'il me reste à vivre

Me laisser porter par la volupté

De vivre.

P7050136.JPG

C'est comme une évidence

Une paix souveraine et conquise

Se laisser griser par le silence et ...

Lâcher prise.

P7110176.JPG

La richesse intérieure

Me délivre des vanités

Je ne suis pas meilleure

Je suis juste en paix.

 

Extrait de mon recueil " Pourquoi pas?".

 

Je vous souhaite à tous un très bel été !!!

Merci encore les amis (es) pour vos visites, vos commentaires.

 

23:36 Écrit par Marcelle dans Général, Loisirs, photos | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : quiétude, simplicité, harmonie, paix |  Facebook |

26/06/2016

Une absence de l'âme ...

                    Une absence de l'âme a peint votre figure

               Gens de confection sourires mannequins

               Que faut-il pour qu'un jour au fond des devantures

               Quelques choses du ciel en vos yeux s'aventure

               Exorcisant vos cœurs de leur démon mesquin

 

               Pour qu'un jour oublieux des gestes automates

               Vous redécouvriez la bonté de vos mains

               Et vos doigts fatigués de nouer des cravates

               Se sachant ouvriers de ce que vous aimâtes

               Se hâtent à nouveau dans les juillets humains

 

                        ARAGON

21:38 Écrit par Marcelle dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : possible, idéal, lutte, solidarité |  Facebook |

22/05/2016

Mais qui sont-ils ?

P1240025.JPG

 

Mais qui sont-ils, dis moi, ces coeurs errants,

un par un fugitifs plus encore que nous-mêmes,

tôt oppressés, tenaillés,

par un désir que rien n'apaise,

-de quel amour ? quel amour ?-

et qui les tenaille, les ploie,

liés et ballotés, projetés et repris ?

Comme d'un toboggan d'air huilé, ils tombent

sur un tapis tout usé par leur saut sans fin renouvelé,

sur ce tapis perdu quelque part dans l'univers,

posé tel un pansement,

sur une blessure que le ciel des banlieues

aurait là faite à la terre.

 

RAINER MARIA RILKE

21:01 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, quête, univers, errance |  Facebook |