15/12/2012

Décembre ...

 

     C'est le complot des brumes de décembre

     Le tracé de nos routes s'estompe...

     L'âme se trouble au carrefour des possibles

     Inquiets, nous recherchons la lumière

     La chaleur d'une main, un regard étoilé

     La solitude nous affole

     Mais les cris se perdent dans un univers ouaté

     Ils ont accroché des guirlandes

     Et fermé les volets

     Le pauvre meurt dans l'indifférence

    

     Mais parfois, la grâce d'un cygne

     L'envol d'une colombe

     Le rire d'un tout petit enfant

     Bouleverse l'ordre du monde

     Les contours s'estompent

     Et nous nous surprenons

     A rêver simplement...     

 

  Joyeuses Fêtes à tous mes amis (es) !!!!

     Marcelle

 Sans trop de bling-blingClin d'œil

 Ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité !