04/10/2015

Monsieur Octobre

 

 

PA020037.JPG

PA020039.JPG

 

Les brumes acides de l'automne

Et mon cœur qui frissonne

Le ballet des amours mortes

Qui donc frappe à la porte ?

C'est Octobre vêtu de gris

Mélancolique et indécis

Allons donc ! Affirmez-vous

Vous avez un charme fou

Ce petit côté mature

Vous donne de l'allure

Votre ami, ce vent coquin

A réveillé nos destins

Il sourit réconforté

Satisfait d'être apprécié

Octobre, inquiet et fragile

Je suis ton élève docile

 

Encore un petit extrait du recueil " Pourquoi pas?".

Mais oui, je l'aime ce mois d'octobre en plus c'est celui de mon anniversaire !!!

06/09/2010

Le doute méthodique...

100_1965plage opal.JPG100_1861c-opal.JPG100_1869 mer.JPG

 

Après que j'eus employé quelques années à étudier dans le livre du monde et tâcher d'acquérir quelque expérience, je pris un jour la résolution d'étudier aussi en moi-même, et d'employer toutes les forces de mon esprit à choisir les chemins que je devais suivre; ce qui me réussit beaucoup mieux, ce me semble, que si je me fusse jamais éloigné ni de mon pays, ni de mes livres.

DESCARTES

 

       Et ma recherche à moi :-)

      Il fallait que je trouve mon moi -profond, tant que je ne l'avais pas trouvé, je n'étais pas en accord avec moi-même.

Quand je fus en accord avec moi-même, je trouvais la paix.

En accord avec le plaisir et le sens que je voulais donner à ma vie.

Ce sens que j'avais choisi librement, non pas à cause des conventions, du bien ou du mal, mais parce qu'il était la source de mon être, mon bonheur, ma paix...

19:33 Écrit par Marcelle dans Général | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : descartes, doute, recherche |  Facebook |