12/10/2012

Bientôt les jonquilles

journal sonégien 001 titre.jpg

journal 001.jpg

13:11 Écrit par Marcelle | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : journal, poésie |  Facebook |

06/01/2012

Bientôt les jonquilles ...

bientot les jonquilles  M. pâques 01.jpgChers amis (es)

Cette année sortie de mon recueil de poésie "Bientôt les jonquilles".

Un mélange de poèmes et haïkus, joyeux, rebelle, insolent et facétieux :-)

 

Pour moi c'est un rêve qui se réalise !!!

J'ai eu la chance de connaître la maison d'édition Chloé des Lys, qui publie à compte d'éditeur

Je ne voulais pas prendre le risque d'être publiée à compte d'auteur:-)

 

Certains d'entre-vous se sont montrés très intéressés, merrciii à vous...

Ci-dessous les coordonnées pour se le procurer

Via  Chloé des Lys- chloe.deslys@scarlet.be- préciser le nom et l' adresse-30 % en moins que le prix librairie

 

Chez moi marcellepaques@live.be, dans ce cas, une petite dédicace en + !!! également 30% en moins  que le prix librairie ( Pour le moment il n'est pas encore disponible en librairie, il sera vendu 15 euros en librairie).

Il ne faut jamais abandoner ses rêves, quand j'ai été malade, l'un de mes fils a eu l'idée de mon blog

j'ai posté mes poèmes et l'aventure a commencé ...

Amicalement

MarcelleClin d'œil

18:01 Écrit par Marcelle | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : rêves, espoir, poésie, résilience |  Facebook |

17/11/2011

Les oiseaux s'envolent et les fleurs tombent

marcelle 091.JPG

A l'aurore d'une matinée printanière, les oiseaux surgissent par volées,

Ils colonisent vite le parterre en fleurs,

Devant le pavillon de mon jardin tranquille, ils badinent leur tintamarre.

A peine sont-ils posés, que l'ouvrage de la nuit les effraie;

Ils partent brusquement, non moins destructeurs que la nuit.

Le battement de leurs ailes a détaché bien des pétales;

Le vent, qui entrechoque les tiges, maltraite aussi mes pauvres fleurs.

Des nuages de toutes couleurs voltigent sur les degrés du perron ;

Comme au séjour des immortels, une neige rose est tombée.

Les oiseaux partis, le chant cesse ;

Pistils et étamines jonchent le sol, flétris et dispersés.

De la terrasse du pavillon j'ai contemplé longuement ce spectacle.

Ne sommes-nous pas souvent prodigues du temps où nos années sont en fleurs ?

 

Qianqi ( milieu du VIIIe siècle )

 

19:47 Écrit par Marcelle | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : poésie, chinoises |  Facebook |

14/07/2009

Le coeur en balade

                  balade

  

                Mon coeur est en balade

                j'ai gommé mes soucis

                et mes pensées s'évadent

                loin de l'ordre établi

 

                La rivière malicieuse

                emporte mon fardeau

                et je suis bien heureuse

                qu'il dérive sur l'eau

 

                J'avance à pas de loup

                sur des sentiers oubliés

                et mon coeur ce grand fou

                se met à gambader....