22/05/2016

Mais qui sont-ils ?

P1240025.JPG

 

Mais qui sont-ils, dis moi, ces coeurs errants,

un par un fugitifs plus encore que nous-mêmes,

tôt oppressés, tenaillés,

par un désir que rien n'apaise,

-de quel amour ? quel amour ?-

et qui les tenaille, les ploie,

liés et ballotés, projetés et repris ?

Comme d'un toboggan d'air huilé, ils tombent

sur un tapis tout usé par leur saut sans fin renouvelé,

sur ce tapis perdu quelque part dans l'univers,

posé tel un pansement,

sur une blessure que le ciel des banlieues

aurait là faite à la terre.

 

RAINER MARIA RILKE

21:01 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : amour, quête, univers, errance |  Facebook |

15/03/2015

Décor ou réalité


 

 

 

 

 

 

                                    Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Dans un pâle reflet

                      Un élément du décor

                      Les passions bien rangées

                      Dans un tiroir secret

                      Les colères muselées

                      Un intérieur parfait

                      Mais quand soudain l'orage

                      Détruit sa belle maison

                      Elisa tourne la page

                      Et libère ses passions

                      Qu'ils aillent se faire lanlaire

                      Ceux qui ne l'aiment pas

                      Son but n'est plus de plaire

                      Mais d'être bien avec soi

                      Elisa se cherchait

                      Et se cherche encore

                      Mais la réalité

                      Est mieux que le décor

 

 Ce poème est extrait du recueil - Bientôt les jonquilles -

 On peut le commander via - http://wwweditionschloedeslys.be/

 Et chez moi marcellepaques@live.be    Merci !!! :-)

 

04/01/2015

La fontaine

P1040154.JPG

 

Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés le matin, à la

table des anges.   KHALIL GIBRAN

 

P1040158.JPG

 

Bonjour, dit le petit prince.

Bonjour, dit le marchand.

C'était un marchand de pilules perfectionnées qui apaisent la soif.

On en avale une par semaine et l'on n'éprouve plus le besoin de boire.

" Pourquoi vends-tu ça? dit le petit prince.

C'est une grosse économie de temps, dit le marchand.

Les experts ont fait des calculs. On épargne cinquante-trois minutes

par semaine.

Et que fait-on de ces cinquante-trois minutes ?

On en fait ce que l'on veut ...

Moi, se dit le petit  prince, si j'avais cinquante trois minutes à dépenser,

je marcherais tout doucement vers une fontaine ...

 

Saint- Exupéry

 

 

C'est notre destin, une quête, une marche vers soi ...

Rien n'est jamais acquis car nous évoluons sans cesse, qu'importe !

C'est aussi le merveilleux de la vie, cette part d'incertitude et

toujours la possibilité du renouveau.

Marcelle

 

 

22:34 Écrit par Marcelle | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : quête, patience, merveilleux, temps, rêves |  Facebook |

14/05/2014

Voyageur solitaire


 

 

             Souvent on aborde la vie avec insolence

             Accablant de mépris les gens sans importance

             Marchant vers l'âge adulte avec impatience

             On a toujours raison, c'est la pure évidence !

 

             Ensuite accumulant des montagnes de cynisme

             On joue aux sentiments en érigeant des prismes

             Ignorant les refus, noyant le réalisme

             On jongle sans méfiance avec les illogismes

 

             On fait couler du miel sur les moments acides

             Pour combler ardemment tous les espaces vides

             Mais que vienne le jour où soudain tout bascule

             Parce qu'il  fallait bien ajouter des virgules

             Pour que notre vérité s'impose enfin

             Et qu'après les détours s'impose le chemin

 

             Dans nos cheveux déjà de minces fils d'argent

             Rappellent sans pitié l'âpre marche du temps

             En nos regards grandit l'ombre d'incertitude

             Qui nuance de gris nos chères habitudes

 

             Et nous nous retrouvons simplement solidaires

             Amarrés à la peur terrible du néant

             Sur notre planète voyageur solitaire

             Engagé dans la marche inflexible du temps

 

             Bonjour les amis (es).

 

            Ce poème fait partie de mon dernier recueil " Pourquoi pas?".

             On peut se le procurer chez moi marcellepaques@live.be

              chez l'éditeur http://www.editionschloedeslys.be   

 

            Merci !!!!

 

            Marcelle          

 

 

 

             

 

22:33 Écrit par Marcelle dans Amour, Général, Musique | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : solitaire, solidaire, quête, chemin, vie |  Facebook |

20/01/2011

Où l'amour est planète

 

  Ployée sous la tempête

  Comme plume au vent

  Je viens sur ta planète

  Où règnent les enfants

 

 

 

planète,amour,quête,enfants

 

 Remontant la spirale

 De l'angoisse glacée

 J'irai dans les étoiles

 Trouver la voie lactée

 

 Fragile et solitaire

 Je poursuivrai ma quête

 D'un fabuleux univers

 Où l'amour est planète

 

 Oups!!! je suis de retour!!!!

 Mon ordinateur m'a joué des tours 

17:43 Écrit par Marcelle dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (47) | Tags : planète, amour, quête, enfants |  Facebook |