18/01/2012

Les tempêtes de la vie


 

 - Plus aucun point de repère dans une mer en furie.

Il aurait pu perdre la voile, casser son mât.

La seule chose à faire, c'était de guider tant bien que mal le bateau et de résister.

A ce moment-là, Mauro avait compris qu'il pouvait mourir, il s'était résigné et s'était mis

à admirer le paysage, tout gelé et endolori qu'il était.

Il jouissait de la hauteur des vagues et de cet espace sans terre sans ciel, rien que l'eau vaporisée

par le vent.

Et puis ça avait passé.

Il s'en était sorti.

 

Un extrait du livre de Milena Agus - Quand le requin dort -

Milena Agus est une auteure que j'aime beaucoup, j'ai lu aussi Mal de pierres, un style sobre et poétique,

la passion et le mystère.

19:17 Écrit par Marcelle dans Général, Musique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : tempêtes, vie, résister, beauté, joie |  Facebook |